top of page

Une nouvelle touche débarque sur les claviers de PC : à quoi sert-elle ?


Microsoft annonce l’arrivée d’une nouvelle touche “Copilot” pour les claviers de PC.


Grâce à son partenariat avec OpenAI, dont il est l’un des investisseurs, Microsoft a accès aux modèles de celui-ci, dont GPT-4 et DALL-E. Et ce sont ces technologies OpenAI que la firme de Redmond exploite pour proposer son nouvel assistant Copilot, qui permet d’accéder gratuitement aux fonctionnalités payantes de ChatGPT. Actuellement, Copilot est proposé sur Bing, sur un site web dédié, et sur une application mobile sur Android et iOS. Outre cela, Microsoft a également intégré Copilot à Windows 11, ce qui permet d’accéder rapidement à cet assistant lorsqu’on utilise un PC.

Pour faciliter l’accès à ce nouvel assistant de Windows, Microsoft a même inventé un nouveau raccourci sur le clavier, qui permet d’invoquer Copilot : Win + C.

Et sur les nouveaux ordinateurs, on aura même droit à une touche dédiée à l’assistant. En substance, en plus de la touche Windows, les futurs PC auront aussi une touche Copilot.

La nouvelle a été annoncée par Microsoft, dans un article publié sur son blog. “L’introduction de la touche Copilot marque le premier changement significatif apporté au clavier des PC Windows depuis près de trois décennies. Nous pensons que cela permettra aux gens de participer plus facilement à la transformation de l’IA. La touche Copilot rejoint la touche Windows en tant qu’élément central du clavier du PC et, lorsqu’elle est enfoncée, la nouvelle touche invoquera l’expérience Copilot dans Windows pour faciliter l’engagement de Copilot dans votre quotidien”, peut-on lire dans cette annonce.


Cette annonce montre l’importance de Copilot dans la stratégie de Microsoft, qui a même décidé de modifier le clavier des PC pour que celui-ci s’adapte aux nouveaux usages introduits par la révolution de l’intelligence artificielle. Selon la firme, les premiers PC dotés de la touche Copilot seront présentés dès ce mois de janvier. Et ils seront disponibles dès le mois de février. Évidemment, les prochains ordinateurs Surface de Microsoft adopteront le nouveau clavier.


Une nouvelle génération d’ordinateurs optimisés pour l’IA

Aujourd’hui, on a déjà accès à de puissantes intelligences artificielles, comme ChatGPT ou Copilot, sur n’importe quel ordinateur. Mais dans les prochaines années, on verra arriver des PC plus optimisés pour l’IA, qui pourront faire tourner certaines fonctionnalités basées sur cette technologie localement, mais pas dans le cloud.

Sinon, il est également à rappeler que cette année, on verra aussi débarquer des PC en mesure de rivaliser avec les Mac utilisant des puces Apple Silicon. En effet, Qualcomm propose une nouvelle puce dont les performances sont comparables avec celles des processeurs d’Apple.


(article issu de Presse-citron.net)

21 vues0 commentaire
bottom of page